Mais en fait, c’est quoi le « Body Positivisme » ?

Le BoPo un mouvement social qui célèbre du corps humain, en hommage à la diversité des corps et valorise l’idée que nous avons tout à gagner à nous montrer tel que nous sommes et développer ce que l’on appelle « l’estime de soi ». Le but est de faire prendre conscience qu’il faut accepter que  tout le monde soit différent physiquement. Ne serait elle pas là, d’ailleurs, notre plus grande richesse ?

Cela a été créé suite à un triste constat concernant les stéréotypes : la société considère qu’il y a des corps plus beaux que d’autres, ce qui influence notre vision des choses,  notre perception de ce qu’est un « corps supposé beau ». Alors qu’ à y regarder de plus près, chaque corps par -est- beau.

Le mouvement encourage les gens à se valoriser. Il montrer « d’autres corps », d’autres modèles, d’autres beautés. Le mouvement souhaite que les gens ne se sous estiment pas. Accepter que tout le monde soit différent physiquement.

malheureusement, les femmes ont souvent plus de complexes mais cela touche aussi les hommes et le mouvement est fait pour tous.

D’où ça vient ?

Le mouvement est né de deux femmes Connie Sobczak  & Elizabeth Scot en1996. Connie Sobczak a fait du Body Positive le combat de sa vie car elle-même a eu des  troubles alimentaires adolescente, et la mort de sa sœur est liée aux troubles alimentaires.

Elle a fondé le Body Positive en l’honneur de sa sœur, et pour s’assurer que sa propre fille et la nouvelle génération  grandiraient dans un monde où les gens accepteraient  leurs corps. 

Elizabeth Scott est une psychothérapeute spécialisée dans les troubles alimentaires depuis 25 ans.

Le mouvement existe depuis 24 ans mais c’est surtout Instagram et les « influenceuses » qui  lui ont donné un second souffle. Le réseau l’a relayé et a permis à chacun de se l’approprier avec les #fatpositive ; #bodypositive…

Pour quelles raisons est il né ?

Le mouvement est né parce que notre société actuelle vit dans le jugement et l’apparence. Nous sommes sans cesse exposé : dans la publicité, sur les podiums et à la télé.

La femme idéale doit être mince, grande … et l’homme idéal grand, musclé et sportif ! Et les autres ? Si nous ne rentrons pas dans le moule, la société veut nous imposer les codes de la minceur ; nous pousser à faire des régimes, du sport à outrance pour nous transformer. La réponse est NON ! Si les personnes ne nous trouvent pas belles ou beaux ça veut dire que ce ne sont pas les bons copains ou copines. 

NOUS AVONS LE DROIT D’ÊTRE DIFFÉRENT !!!

Les auteurs @maquettistemz et @maxencemicheletto

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s